Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Propositions de la Grèce : hausse de la TVA, réformes sur les retraites et la fonction publique

Le Parlement grec et les dirigeants de la zone euro vont étudier aujourd’hui ces propositions de réformes qui reprennent dans les grandes lignes ce que les créanciers demandaient avant le référendum.

Les propositions grecques envoyées jeudi soir aux créanciers, UE, BCE et FMI, comprennent une hausse de la TVA ainsi que des réformes des retraites et de la fonction publique afin d'augmenter les recettes publiques, en échange d'une aide financière sur trois ans.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/10/propositions-grece_n_7766064.html?ir=France

Quelques mesures :

  • Uniformisation du taux de TVA 23%
  • Suppression des subventions sur le diesel pour les agriculteurs
  • Réduire de 100 millions les dépenses militaires en 2015 et de 200 millions en 2016
  • Monter l'impôt sur les sociétés de 26 à 28%
  • Introduire la taxe sur les publicités télévisées
  • Générer des revenus grâce aux licences 4G et 5G.
  • Réforme des pensions de retraite ; introduire de lourdes pénalités en cas de départ anticipé à la retraite et progressivement relever l'âge de la retraite à 67 ans ou 62 ans et 40 années de cotisations d'ici 2022, applicable immédiatement pour tous types de travailleurs (à l'exception des mères d'enfants handicapés et des métiers à forte pénibilité), augmenter les cotisations de santé pour les retraités de 4% à 6% en moyenne et l'étendre aux pensions complémentaires...
  • Réformer la grille des salaires au 1er janvier 2016 dans la fonction publique. Embaucher des gestionnaires et évaluer le rendement de tous les employés, renforcer les contrôles dans la fonction publique.
  • Adopter une législation pour supprimer le plafond de 25% sur les salaires et pensions en cas de saisie et de réduire tous les seuils de 1500 euros. Il faudra s'assurer malgré tout que le contribuable puisse avoir des conditions de vie décentes.
  • Lutte contre l'évasion fiscale à travers l'identification des dépôts non déclarés en relevant les transactions dans les établissements bancaires en Grèce ou à l'étranger, en mettant en place des mesures incitatives et de vérification inspirées des meilleures pratiques internationales, en supprimant les amnisties, en établissant une liste des plus riches afin d'améliorer la surveillance.
  • Adopter les amendements sur l'insolvabilité des ménages afin de distinguer les personnes de bonne foi de celles qui ont organisé leur faillite personnelle.
  • Les autorités devront prendre des mesures pour lutter contre le travail non déclaré afin de renforcer la compétitivité des entreprises déclarées, de protéger les travailleurs et de sécuriser les impôts sur les revenus et les cotisations sociales.
  • Libéraliser le marché des locations touristiques.
  • Réduire les formalités administratives et les lourdeurs qui pèsent sur les entreprises, avec l'aide de l'OCDE
  • Privatiser l'ADMIE, compagnie de transport de l'électricité.
  • Privatisation de tous les actifs détenus par la HRADF (fonds d'investissement de développement de la république grecque).
  • Poursuite et fin des privatisations des aéroports régionaux, des ports du Pirée et de Thessalonique
  • Vente d'aéroports régionaux.

Le vote du Parlement permettra ou non au gouvernement de négocier ce paquet de réformes, a fait savoir l'agence Ana (semi-officielle). Le débat, qui s'annonce houleux, débutera à 13h.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0