Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiblement les régionales ne sont qu’un tremplin pour les présidentielles

Après les régionales, le combat à droite pourra commencer. Mais pas seulement !

Les primaires sont devenus une machine électorale dynamique pour les forces politiques. Le match qui s’annonce à droite se résumera quoi qu'il arrive à un duel opposant Alain Juppé à Nicolas Sarkozy.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/05/primaire-droite-pronostics-francais-sondage-yougov_n_8471536.html?ir=France

Et si rien ne change à gauche, il est fort à parier que le débat politique de 2016 tournera autour de cette question : Juppé ou Sarkozy ?

Marine Le Pen en rajoutera plus encore. Elle poussera sa démagogie pour capter l’attention des français et être le seul pivot de ce combat politique. La connaissant, nous savons de quoi elle est capable. Il sera difficile de lui ravir la vedette médiatique. Si en plus, elle peut s’appuyer sur la victoire du FN aux régionales dans le Nord Pas de Calais Picardie et/ou en Provence Alpes Côte d’Azur, la seule question qui lui sera posée est de savoir si elle pourra être en tête de tous les candidats au premier tour de l’élection suprême ? Et nous savons aujourd’hui que ce scénario est des plus probables.

A gauche pas de surprise non plus. Le président de la république sera très certainement candidat. Et devant l’enjeu politique grandissant, il emportera sur son nom de plus en plus de citoyens de gauche mobilisés par la montée de la droite et de l’extrême droite. Même les électeurs de gauche déçus de sa politique seront tentés de lui accorder leur voix. Cela lui suffira-il pour atteindre son objectif de prendre la deuxième place du premier tour ? Rien n’est moins certain !

Quant à « La Gauche de la Gauche » elle devra trouver, c’est un minimum vital, le moyen de ne dégager qu’un seul candidat pour espérer se faire une petite place dans l’arène politique. Et je parie qu’un des prétendants, Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot ou Pierre Laurent, proposera une primaire (quelques soit le nom ou la forme) pour les départager afin qu’il n’en reste plus qu’un en lice. Ce dernier a d’ailleurs déclaré hier sur France Inter : « je suis favorable pour travailler à créer les conditions d’une convergence à gauche (de gens très différents). Chacun doit y travailler, cela demande des efforts politiques. »

Visiblement, tout le monde utilise les régionales pour labourer son terrain !

http://www.lepoint.fr/regionales-2015/regionales-2015-paca-une-etape-capitale-en-vue-de-2017-pour-le-fn-05-11-2015-1979553_2592.php

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0