Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« La France n’est qu’une abstraction avant le chemin de fer »

L’historien Patrick Boucheron éclaire la focalisation du débat public sur l’identité nationale. Et rappelle les conditions de son surgissement, à gauche de l’échiquier politique.

Sur le site de « La Croix » le 22 septembre dernier.

«Cependant, lorsqu’une contre-vérité est bruyamment assénée, notre devoir est bien sûr de la corriger et d’en mesurer le degré de falsification. Cela a été dit par exemple du discours sur les origines gauloises de la nation. C’est Napoléon III qui invente Vercingétorix comme personnage historique, et c’est depuis le désastre de Sedan que l’on fait d’Alésia une scène originelle de la nation….. Même s’il (Fernand Braudel) est traversé par les contradictions politiques de son époque, l’auteur y définit l’identité comme une construction très lente, le contraire d’une France éternellement identique à elle-même. Il termine même sur l’idée selon laquelle la France n’est qu’une abstraction avant le chemin de fer et ironise sur ceux qui croient à son existence au temps de Jeanne d’Arc. Notre responsabilité, professionnelle et générationnelle, c’est de reprendre l’histoire où Fernand Braudel l’a arrêtée. Et, d’urgence, de proposer une narration non mensongère de la nation. »

http://www.la-croix.com/France/Patrick-Boucheron-L-identite-de-la-France-nous-obsede-depuis-peu-de-temps-2016-09-22-1200791018

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0