Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ni Jean-Luc, ni Benoit ne sont plus bêtes que moi en politique. Tous les deux savent pertinemment que celui qui porterait la responsabilité de la division serait lourdement sanctionné par les électeurs de gauche.

 

Lors de leurs entretiens en tête à tête vendredi soir dernier dans un petit restaurant chilien de Ménilmontant à Paris, Le Moai Bleu, ils ont donc décidé de sceller un pacte de non-agression.

 

Ils savent qu’ils n’ont quasiment aucune chance de se qualifier pour le second tour en maintenant leur candidature. Ils ont donc décidé de jouer le match sur le banc de touche !

 

C’est un peu comme si Mélenchon voulait finir sa carrière politique en beauté et Hamon ambitionnait de devenir le futur leader de l’opposition de gauche.

 

Et l’intérêt du peuple dans tout ça ?

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0