Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le débat télévisé de lundi a rebattu les cartes à gauche. Mais il n’a pas modifié pour autant le rapport des forces politiques.

Benoit Hamon, qui chasse sur les mêmes terres électorales que Jean-Luc Mélenchon, poursuit son déclin.

L’enjeu pour lui maintenant est de savoir s’il pourra juguler ce glissement mortifère ?

Benoit Hamon s’est trompé de cible. Il a cru naïvement que l’électorat traditionnel du PS, courant social-démocrate, pourrait retourner au bercail.

Mais en politique, la perspective de la victoire attire inexorablement les électeurs d’une même sensibilité. La majorité des électeurs traditionnels du PS se reportent massivement sur la candidature d’Emmanuel Macron.

Benoit Hamon s’est trompé de stratégie. L’intelligence politique de Jean-Luc Mélenchon a fait le reste. Les deux candidats de « La Gauche de La Gauche » sont sur le même segment électoral, autour de 25 % des français.

En passant son pacte de non-agression avec Benoit Hamon, Jean-Luc a bloqué le candidat PS dans sa conquête de l’électorat de gauche.

En poursuivant sur cette voie, Benoit Hamon risque d’accélérer la recomposition de la gauche et de précipiter la marginalisation du PS historique.

Tag(s) : #Rassemblement

Partager cet article

Repost 0