Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[En réaction (positive) à un commentaire de Roger.] 

Nos sociétés seraient-elles à bout de souffle ?

Beaucoup sont dans la peur, la crainte, l’angoisse de l’évolution inexorable du monde. Les replis identitaires, les ostracismes, les xénophobies, les protectionnismes stériles, les racismes, sont devenus des remparts (totalement illusoires) pour nombre de citoyens.

Ce qui est certain c'est que la crise, officiellement nous y sommes depuis 1973, caractérise une situation permanente. Celle de 2008 a été de grande ampleur. Sauvé par l’engagement des états, le système financier international a failli nous précipiter dans l'abîme.

Et la mondialisation apparaît comme le spectre du mal absolu !

Pourtant, aucune société humaine de notre époque, aucune nation, aucun continent ne vit en autarcie. Même pas la Corée du Nord. Nous sommes tous reliés les uns aux autres sur les plans économique, culturel, environnemental et sociétal où que nous  vivions sur la terre.

Jamais dans l'histoire de l'humanité les Hommes n'ont été autant interdépendants. La mondialisation des échanges nous réunit bien plus que nous pourrions l'imaginer !

En fait, à y regarder de plus près les maux de la planète n’ont rien à voir avec la mondialisation. Mais aucun des problèmes que rencontre le monde d'aujourd'hui n'est soluble dans le cadre du système économique que nous connaissons depuis un peu plus de deux siècles. (La suite à demain).

Tag(s) : #Monde

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :