Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les révoltes, les changements de régimes, les « guerres civiles », ont jalonnés notre histoire. Les Jacqueries du moyen âge font aujourd’hui encore référence quand un mouvement social (les gilets jaunes) s’exprime. L’image d’Épinal du gaulois réfractaire nous colle si bien à la peau que nous légitimons notre insubordination face aux institutions que nous avons-nous-même porté aux nues. Bien plus que la simple évocation de notre histoire, nous la fantasmons pour mieux légitimer nos suppliques présentes quitte à la distordre. Notre mémoire est courte et caricaturale. 

Nos références s’éparpillent, se diffusent, se transmettent, se modifient, se crédibilisent, par l’information réduite aux acquêts au point de croire que nous sommes seuls détenteurs du vrai. Nous nous soumettons nous-même au bombardement de nouvelles, dont l’abondance nous empêche de distinguer ce qui devrait compter davantage. Le sensationnel recouvre le sens. A l’image des guerres de religions et leurs persécutions réciproques, de la révolution et sa terreur, de 1848 et sa répression jusqu’à la Commune et son bain de sang, nous fustigeons l’état distributeur d’ordres et d’interdits. Nos tentatives de changement sont légions. Elles produisent toujours un imaginaire idéalisé, une référence utile aux combats futurs. Elles nourrissent notre inconscient collectif et mythifie notre discours national. Nous croyons ainsi que les problèmes d’aujourd’hui ne comportent pas de précédents et que les leçons de l’histoire ne servent à rien. Du passé faisons table rase ! Révolutionnaires dans l’âme et fort de notre bon droit, nous voulons rompre avec notre passé sans perdre une once de nos acquis. Mais se faisant nous reproduisons toujours l’avant. Nous sommes toujours rebelle à l’Etat mais en même temps exigeant envers lui au point de tout en attendre. 50% des français, dans le sondage IFOP pour Atlantico cité ici, considèrent plutôt qu'il faudrait un programme de réformes.

https://www.atlantico.fr/decryptage/3568571/degout-colere-envie-de-revolution---l-etude-exclusive-qui-revele-la-tres-sombre-humeur-des-francais-relativement-aux-autres-europeens-david-nguyen-christophe-boutin

 

Tag(s) : #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :