Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On peut légitiment être inquiet de la fracturation sociale et politique dans laquelle s’exprime la société toute entière. Les français semblent s’opposer à la politique partisane. Ils prônent une conception « citoyenne » visant à la participation directe des individus pour faire régner « l’opinion authentique du peuple sans médiation ». Un peuple considéré comme sans divisions idéologiques. Mais avec une conception du peuple comme une addition d’individus « libres » niant les antagonismes profond qui le traverse, cette union est ambiguë  voir dangereuse. Tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans l’offre politique actuelle peuvent pourtant à loisir en constituer une qui leur corresponde. S’ils s’y refusent, comme les gilets jaunes aujourd’hui, ils  laissent les partis politiques constitués assumer la responsabilité du pouvoir. Plus encore, ils jouent objectivement le jeu des dominants. Cet état de fait, qui vient de loin certes, nourrit l’impasse mortifère qui s’offre à nous au plan politique entre LREM et le RN (FN) dans laquelle nous semblons condamnés.

Tag(s) : #Politique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :