Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Oui je sais, les élections municipales sont d’une nature différente. Mais à n’en pas douter, la situation politique issue des européennes va marquer les prochaines échéances. A Marseille particulièrement, la perspective est sombre. Seul le NR (FN) est en posture de favori avec 26,31 % des voix sur l’ensemble de la ville. Trois arrondissements sur seize et un secteur municipal sur huit, ne donnent pas à l’extrême droite la première place. Derrière, LREM est l’outsider inattendu avec 20,56 %.

La gauche est carrément effacée du combat pour la gagne quel que soit le secteur municipal. Même dans les quartiers nord, les mairies de secteurs lui échapperaient. Si on rajoute le contexte particulier de fin de règne du maire sortant, Jean-Claude Gaudin avec l’épreuve de la rue d’Aubagne, la ville de Marseille pourrait bien basculer à l’extrême droite en mars prochain. Là, il ne s’agira pas de faire la fine bouche si on veut éviter le pire. Il faudra rassembler et rassembler très, très large pour gagner face au RN (FN).

Paradoxe du « dégagisme », dans tous les cas de figure, c’est le rassemblement qui intègrera LREM qui sera en posture de rivaliser avec le RN (FN) !

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/26/elections-europeennes-les-resultats-en-france_5467599_4355770.html

 

Tag(s) : #Politique