Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A tous ceux qui croient encore au peuple français pur souche, je conseille la lecture du dossier "L’odyssée de Sapiens" dans "Le Point" du 19 décembre 2019. Et particulièrement l’article "Nous sommes tous des « sang-mêlé »", de Jean-Paul Demoule.

Extraits :

« La notion d’une Gaule homogène précédant la France est donc un anachronisme du XIXe siècle, d’autant que la civilisation celtique s’étendait alors jusqu’à la Bohême…… les cités grecques, à partir de – 600 environ….. Rome étend son emprise, en conquérant en – 125…….. La romanisation a été une colonisation……. On estime l’immigration romaine à quelques centaines de milliers de personnes……. A partir du Ve siècle de notre ère, de nombreuses populations extérieures s’installent en Gaule…….. Nous ne parlons pas franc (une langue germanique disparue)………. les afflux de population ne vont pas cesser, de la fin de l’Empire romain jusqu’à nos jours : Bretons fuyant les îles Britanniques, Huns qui ne feront que passer sans laisser de traces, Vikings en Normandie et Arabo-Berbères dans le Midi………. La bataille de Poitiers est en grande partie une reconstruction historique. Ce n’était en fait qu’une vague escarmouche. D’autres arrivées étrangères suivront : les Anglais…. les Tsiganes (ou Roms), les séfarades…. suivis peu après par les morisques, musulmans convertis…... Converties ou immigrées, des communautés juives sont d’ailleurs signalées dès le début de l’Empire romain et jusqu’à Cologne.

Dans le même temps, ce que nous appelons la France ne commence à s’approcher de ses frontières actuelles que vers le XVIIIe siècle. Le royaume se constitue par agglomération de communautés très diverses de par leurs langues et leurs modes de vie : Flamands, Bretons, Basques, Occitans, Catalans, Alsaciens, Lorrains germanophones, Corses, Basques… En outre, les reines de France sont traditionnellement étrangères, issues d’Italie, d’Autriche, d’Espagne ou même de Pologne, et s’installent avec leur suite, tandis que plus d’un quart des armées royales est constitué de mercenaires étrangers. Dans le même temps se produisent des mouvements inverses, avec la conquête de l’Angleterre puis la colonisation de l’Amérique du Nord et de l’Inde, mais aussi l’exil des huguenots persécutés.

La révolution industrielle des XIXe et XXe siècles attire une main-d’œuvre d’abord française et rurale, puis des pays voisins, puis plus lointains, et bientôt du second Empire colonial. Sans compter les réfugiés politiques : Arméniens, Russes blancs, juifs d’Europe centrale et orientale, républicains espagnols, opposants au nazisme et au fascisme, habitants des pays de l’Est, pieds noirs et réfugiés de divers pays.

Dans l’autre sens, un certain nombre de Français s’installent régulièrement hors de leur pays, mais plutôt que d’immigrés on les qualifie alors d’expatriés, même si ce phénomène est traditionnellement beaucoup plus limité dans notre pays que dans bien d’autres.

On le voit, depuis le « fond des âges », le territoire français, comme bien d’autres, a vu se succéder et se mêler d’innombrables populations d’origines fort diverses.

L’homme est de fait un « grand singe migrateur ».

En outre, la position quasi péninsulaire de notre pays fait que les vagues migratoires, par définition d’est en ouest jusqu’à il y a peu, n’ont pu que s’y accumuler, tout en s’y mélangeant. Cette observation banale, plutôt que d’effrayer parfois, devrait au contraire nous rassurer. D’autant que les migrations vers l’Europe ne sont qu’une infime partie de celles qui ont lieu chaque année dans le monde. Finalement, ce n’est pas notre origine génétique, plus que diverse, qui fait de nous des Français, mais avant tout le désir de vivre ensemble, un « plébiscite de chaque jour », comme le disait déjà en 1882 le philosophe et historien Ernest Renan. De fait, comme l’écrivait cette fois Lucien Febvre dans sa belle histoire de France : « Nous sommes des sang-mêlé » !

Tag(s) : #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :